Étiquettes

Une fois n’est pas coutume, je suis à la bourre. Pour quoi? Pour le TFGA n° 11! Il sera question ce mois-ci de  » Ces lieux où l’on irait bien en vacances ». Une idée d’El Koala qui a su charmer Alex Effect, donc.

Etant en vacances, je n’avais pas accès à mon ordinateur et je me suis bien gardé de regarder les tops faits jusqu’à présent, j’espère faire preuve d’originalité!

Bonne lecture à tous!

11-300x169

Numéro 5 : Kanto – Pokémon Rouge/Bleu/Jaune.

Ci-dessus, Bourg Palette.

Ci-dessus, Bourg Palette.

Je ne sais pas vous, mais j’ai toujours trouvé l’univers de Pokémon emprunt d’une légèreté qui fleure bon la joie de vivre, l’innocence et LES VACANCES! C’est donc tout naturellement que, si l’occasion m’était donnée, je prendrais un ticket pour faire une croisière en direction de Kanto.

Pourquoi Kanto en particulier? La région n’est pas forcément la plus aboutie, étant la première. Elle n’est pas forcément bien grande non plus, mais il s’agit de mon premier amour. Son Safari, son casino, ses 150 pokémons, à une époque où je les connaissais tous par coeur et dans l’ordre (mais où j’étais incapable d’avoir la moyenne en SVT, question de priorité). Son Mewtwo que je chopais avec la master-ball, flemme power. Rien qu’à l’idée de pouvoir avoir un Pikachu ou un Alakazam à mes côtés, j’envoie de l’argent sur mon écran.

Numéro 4 : Venise – Assassin’s Creed II.

Oui, parce que c'est clair que je me déplacerais comme ça aussi.

Oui, parce que c’est clair que je me déplacerais comme ça aussi.

Si les vacances servent d’abord à se détendre, j’essaye souvent d’en profiter pour m’instruire. A ce niveau-là, la saga Assassin’s Creed réussit son coup! Un dépaysement total est opéré, que cela soit en Terre Sainte, dans le Nouveau Monde, ou dans ce cas précis en Italie. Une minutie d’orfèvre est mise en oeuvre pour reproduire les monuments, les habits, les décors de l’époque.

Parmi toutes ses reconstitutions, la ville de Venise est ma préférée, encore plus durant la période du Carnaval. Il semble y faire bon vivre, les rues sont belles, parcourues par les eaux et les gondoles, les monuments sont majestueux…

Un voyage inoubliable qui me fait dire à chaque fois que je vois des photos de la ville : « Ah, j’ai escaladé ça, et ça, et ça ».

Numéro 3 : A bord du JackDaw – Assassin’s Creed IV : Black Flag.

Tissez la grande voile! Souillez ferme!

Tissez la grande voile! Souillez ferme!

Mais?! Un deuxième AC! J’avoue mon manque d’originalité sur la question, je n’ai pas su me résigner à en délaisser un. Au-delà du plancher des vaches, j’ai particulièrement adoré de me retrouver à la barre du JackDaw.

Une croisière à son bord, au sein des Caraïbes, que demander de plus paradisiaque? Ok, laissons de côté les Man’o’war qui veulent notre peau, il reste tout de même des plages dorées encerclées par un océan d’un bleu pur et chaud.

Un décor de rêve.

Numéro 2 : Destiny Island – Kingdom Hearts.

J'ai la musique dans les orielles, rien qu'à voir cette image...

J’ai la musique dans les oreilles, rien qu’à voir cette image…

Puisqu’on parle de plage, voilà les vacances de l’enfance qui sonne à la porte. Destiny Island est un rêve sur patte pour l’enfant qui sommeille en moi : débarrassé de la moindre responsabilité, sur une île où ne règnent que joie de vivre et jeu. Entouré de copains (et Selphie!), sur des ponts suspendus, jouant au ballon ou à l’épée en bois, nageant tout mon saoul.

Franchement, là, tout de suite, je ne vois pas ce qui pourrait surpasser l’insouciance procurée par un tel endroit.

Numéro 1 : Les plaines de Mulgore – World of Warcraft.

… A part l’éternel World Of Warcraft.

mulgore-wandern-1

Honnêtement, j’ai arrêté mon choix sur Mulgore, mais j’aurais pu prendre Dun Morogh ou le Berceau de l’Hiver pour la neige, hein. Mulgore s’est présenté comme le choix de la paix et de l’harmonie comme auraient pu l’être Teldrassil ou Nagrand.

En fait, j’aurais pu faire un top Warcraft, mais ça n’aurait pas été aussi rigolo, je crois.

Du coup, le choix de Mulgore s’est affirmé comme étant celui de l’adulte, après l’ïle aux enfants en numéro 2. C’est la fuite du conflit, la recherche du calme, c’est un lac auprès duquel il fait bon s’assoupir, c’est côtoyer la race pacifique et rassurante des Taurens. C’est être soufflé par le paysage qui s’étend à perte de vue au sommet de Thunder Bluff…

Dans Mulgore, tout semble appeler à la sérénité, aux plaisirs simples de la vie, sans crainte du lendemain.

Publicités