Étiquettes

,

6e8fb7f60505baa5f3968c7ab19f931a

(photo de chez Nintendo Difference)

« LOL non thx pas tout de suite. »

Ce fut ma première réaction au vu des annonces du jour. Mais comme un individu dont le nom commence par Kazog et finit par… Euh… Merde. Bref, il m’a fait culpabiliser, je vais donc développer un peu.

Je ne vais pas trop m’aventurer sur le concept même de la console, je maintiens que je trouve l’idée rigolote et pouvoir jouer à de grands jeux (quand bien même ils seraient sortis sur PS3 à l’époque) sur portable, ça n’est pas rien.

En revanche, je vais à nouveau (comme je l’avais fait lors d’un TFGA) critiquer la politique de Nintendo que je trouve incompréhensible.

Depuis dix ans, Nintendo se trouve être dans une position d’isolement face à Microsoft et Sony. Si la stratégie de présenter quelque chose de novateur est une bonne chose en soit et que le contrat est rempli à chaque fois, il m’apparaît tout de même important de souligner que Big N n’est peut-être finalement qu’un roitelet de château de sable.

Ses consoles récentes ne sont ainsi que peu soutenues par les éditeurs tiers et Nintendo ne peut décemment compter que sur ses propres licences. Aussi bonnes soient-elles, ça fait quand même un peu maigre.

Ainsi le problème se pose à nouveau avec le line-up annoncé de la Switch qui ne comporte « que » le nouveau Zelda en véritable jeu digne d’intérêt.

On ne va pas être hypocrite, ce n’est pas rien. C’est toujours mieux que Fantavision et The Bouncer. Mais où sont les éditeurs tiers? Ceux dont on attend les titres qui font vendre par paquet des PS4 et des Xbox One? Et bien, ils sont là, timidement. Ils rééditent un Skyrim qui commence à être daté, par exemple.

La Switch semble d’entrée de jeu se positionner dans la directe lignée de la Wii U, avec des jeux exclusifs forts (Xenoblade 2, Octopath Traveller, Super Mario Odyssey, Splatoon 2, …), mais des jeux multi-plateforme fainéants.

En outre, le prix oscillant entre 300 et 330 euros est exorbitant, surtout compte-tenu des rumeurs insistantes la situant aux alentours des 250.

C’est pourquoi, la machine revêt un intérêt immédiat inexistant à mes yeux, mais pourrait éventuellement se montrer intéressante au terme de cette année si les jeux divulgués sont bien là, si le prix de la console a baissé et si les tiers suivent avec plus d’entrain.