Étiquettes

, , , , ,

Avec le rachat de Star Wars par l’empire de Mickey, on nous a promis monts et merveilles, à savoir une nouvelle trilogie et des spin-offs sur Han Solo et Boba Fett.

En marge de ces films, Disney a aussi voulu étoffer un nouvel univers étendu (le précédant n’étant plus canonique, pleurez, mécréants) en sortant des comics, mais aussi une nouvelle série d’animation se situant entre les épisodes 3 et 4, Star Wars Underw Rebels*.

Rebels-logo-big

J’ai voulu lui donner sa chance et regarder le premier épisode. Star Wars oblige, son attrait sur moi est évident, mais cette série a en plus, d’entrée de jeu, pour elle de ne pas inclure Anakin Skywalker. Un énorme bon point.

Mais se priver d’un des plus gros boulets de l’univers Star Wars ne fait pas tout, alors qu’en est-il?

Tout d’abord, posons un peu le pitch.

Un jeune gamin sans parents se fait embarquer dans des aventures qui le dépassent par un jedi qui le prend sous sa coupe.

C’est marrant, ça me rappelle quelque chose.

Bon, allez, d’accord, il y a bien quelques subtilités. Ere post-Ordre 66 oblige, notre jedi, Kanan, fait profil bas en se faisant passer pour un contrebandier (ça commence bien)… Qui pique des trucs (forcément, tant qu’à faire)… A l’Empire… Oui, oui.

Discrétion assurée.

Et du coup, le gamin, Ezra, est évidemment un petit filou plein de ressources qui fait sans cesse l’inverse de ce qu’on lui demande et finit par se retrouver dans les pattes de Kanaan. Mais comme il a l’air sensible à la Force, ben on va pas non plus lui retirer les rotules à coups de sabre laser, ça ferait désordre.

Restent Pim, Pam, Poum et le R2D2-wanabee, des personnages sans grands intérêts, tout comme les deux héros d’ailleurs, qui souffrent par ailleurs d’une cruelle paresse de la part du chara designer. Kanan est réellement laid, avec son petit poil au menton. Ezra passe mieux, mais le mauvais goût s’est aggloméré autour de Poum, une espèce de chauve-souris humanoïde doté d’une personnalité de mouette irascible. Bon, allez Pam est une Twi’lek très convenable, ça va, rien à redire.

600x338_perso_SWR

Je… Un lance-pierre laser…? Pitié…

En face, on a des méchants vraiment méchants, des Stormtroopers vraiment cons, et, en fin d’épisode, on découvre qu’ils sont dirigés par l’enfant illégitime de Dark Vador et de l’Empereur vue sa tronche, j’ai déjà oublié son nom, s’il a été prononcé.

En un mot comme en cent, on a une belle brochette de personnages laids et aux personnalités vues et revues mille fois. Ce n’est pas de ce côté-là qu’il faudra chercher de l’originalité.

… Le problème, c’est que question animation, ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus. C’est dans la mouvance de toutes ses séries qui ne sont plus des dessins animés, c’est relativement sans âme à mon goût. Et très limité.

La découverte du statut de Jedi de Kanan se fait graduellement et de façon grossière :

  • Oh, un sabre-laser planqué sous son lit découvert par Ezra ;
  • Oh, Kanan décide de le garder à la ceinture alors qu’il ne l’avait pas jusqu’à présent ;
  • Oh, les personnages sont acculés, mais qu’est-ce qu’on va faire, mon Dieu, quel suspens ;
  • Oh, Kanan se lève seul et dégaine son sabre…

Et l’agite comme un con.

De là, l’Empire en déduit que c’est un Jedi.

Là où un Obi Wan et un Yoda auraient fait le ménage chez les Stormtroopers à grand renfort de Force et de baston, Kanan se contente de faire de petits moulinets tout moche et clairement limités par une animation laissant peu de place à l’audace. Alors qu’il y avait de la place pour de l’épique!

Quelle déception. Même le sabre est moche et s’apparente plus à une tige bleue (encore un fucking sabre bleu au passage, vous savez qu’il y a d’autres couleurs, merde?).

ku-xlarge

Coupe-moi ces poils et ces cheveux.

En bref, je ne pense pas continuer le supplice. Le pilote était mou, bien trop convenu, avec des personnages trop peu intéressants pour me donner envie d’en voir plus. Je regarderai quand même les critiques (et peut-être même les spoilers) par curiosité, il reste probable que le scénario s’épaississe un peu après tout (qui est Kanan, qui est la tête d’œuf dur à la fin, Ezra est-il plus ou moins con que Jar Jar Binks, est-ce que Poum aura droit à un relifting?).

En attendant, je vais faire la grève de la faim devant Disney pour qu’ils avancent à nouveau Star Wars VIII, qu’ils nous filent le trailer de Rogue One et qu’ils remettent Galen Marek en personnage canonique. C’était très bien, Le Pouvoir de La Force. Et qu’ils sortent le VII en dvd-blu ray tout de suite, là, maintenant.

*Oui, je garde l’annulation de Star Wars Underworld en travers de la gorge, faquins de la pire espèce.